Qui je suis

Professionnelle de l’accompagnement depuis 1998.
Une approche transversale du management, de l’action sociale et de la thérapie psycho-corporelle.

Ghislaine Pogonkine Sophrologue

Vous accompagner

Être la main tendue pour vous guider vers votre réussite
C’est mon engagement, j’ai fait le « job », cheminé, ce travail je l’accomplis depuis presque 40 ans, il n’est jamais terminé et fort heureusement car c’est cela l’aventure d’une vie.
Ma mission professionnelle est de vous apporter en toute simplicité une écoute, un regard objectif et des pistes de solutions à vos questionnements et problématiques.

En deça du besoin, de l’aide et du regard professionnel sur « ce qui ne va pas chez nous », ne manquons-nous pas tout simplement d’une écoute vraie ?
D’une pause où nous laisserions, l’espace d’un instant, toutes les préoccupations de coté comme un vrai moment de liberté retrouvée, une bouffée d’oxygène comme un second souffle, une seconde chance d’exister pleinement. C’est ce que je vous propose.

Une passion avant tout
Je n’exerce pas un métier, je vis ma passion. Assumer ses choix n’est pas toujours simple et confortable mais c’est le prix de l’indépendance pour sortir de ce qui ne fait plus sens en soi et oser suivre sa voie.
Au-delà du parcours, des diplômes, des connaissances, de l’expérience, Je suis surtout une personne, la personne qui vous parle d’humain à humain, qui vous accompagne, vous montre que revenir vers Soi est possible et surtout essentiel.
Que rêver d’une vie heureuse, épanouie, pleine de sens est bien plus accessible qu’on le pense si nous mettons de coté ce qui entrave nos valeurs et notre bon sens. Ce n’est pas une utopie, loin de là.

Mon cheminement
L’entreprise m’a formée, la confiance en la vie m’a guidée, mes passions m’ont épanouie, les expériences ont forgé mon endurance, mes formations ont affiné mon approche. C’est cette convergence qui fait la singularité de ma pratique. Il n’y a pas de finalité car tout est continuellement en mouvement alternatif ; un peu à l’image de l’eau, fluidité, mouvement, états, rythme. L’eau opère un circuit fermé qui est le même depuis des milliards d’années. L’eau des mers s’évapore dans l’atmosphère sous l’effet de la chaleur du soleil. Elle forme ensuite des nuages qui vont se déplacer sous l’impulsion des vents. Aidées par l’effet de gravité, les gouttelettes qui constituent les nuages s’alourdissent et retombent sur le sol sous forme de précipitations (pluie, grêle, neige). Ces eaux pluviales vont permettre d’alimenter les nappes phréatiques souterraines qui vont recharger les cours d’eau, lesquels se jetteront à leur tour dans la mer. Et ainsi, de la mer au ciel, du ciel à la terre et de la terre à la mer, le voyage de l’eau recommence à l’infini. Cette eau qui nous est essentielle et nous abreuve. Cette  conscience des éléments vitaux nous rappelle que nous faisons partie d’un tout interdépendant, ce n’est pas de la philosophie, c’est une réalité bien physique.

Ma philosophie
Chaque échange, chaque accompagnement est une rencontre dans le respect profond de qui vous êtes, dans l’accueil de vos blocages, vos blessures physiques et psychologiques, de vos maux et de vos mots, parfois douloureux à déposer, à formuler, à verbaliser.
J’ai à coeur de vous envelopper de votre propre confiance, de votre propre bienveillance, de votre amour propre. Je ne vais pas, nous allons, ensemble.

Mon histoire
Lancée dans le monde du travail en 1984, période marquée elle aussi par une pandémie, celle du sida, de la hausse du chômage, de la crise du logement et bien d’autres fléaux. Il faut pousser des coudes pour se faire sa place. Je découvre l’entreprise et son organisation, toute une fourmilière d’individus et de codes, un fonctionnement comme un grosse mécanique parfaitement huilée, puis l’action sociale avec ses urgences : des formations, des familles à soutenir, des solutions à trouver, des enfants à encadrer, le handicap, l’accompagnement du moment à vivre le plus intensément et le plus positivement possible quand c’est tout ce qui reste face au ravage d’une maladie incurable. Puis des services et des salariés à manager, une entreprise à diriger, et… Un clash…

Le pourquoi de la prévention
Le mental ne tient pas en place et veut encore courir, diriger, organiser, planifier, décider, mais mon corps lui, a dit « stop ».
Alitée durant un mois, gérant mes rendez-vous depuis mon lit au téléphone, déléguant pour ne pas « perdre mes clients », une petit voix refait surface au milieu du vacarme des pensées organisationnelles, obsessionnelles.
Où en suis-je ? Que suis-je devenue ? Comment en suis-je arrivée là ?
Vais-je rester comme ça toute ma vie ? Est-ce trop tard pour faire marche arrière ?
Vers où aller ? Comment ? Et l’entreprise ? Et les salariés ?
Après ce retour forcé sur moi-même, j’ai fait un choix, celui d’arrêter de courir et de subir. J’ai changé d’approche.

Prévenir plutôt que guérir
Je me suis toujours questionnée sur la façon d’être utile à l’autre, d’être comme une sorte d’éclaireur qui débrousaillerait le chemin devant lui afin de faciliter le passage.
J’ai décidé de faire de mon expérience et de mes connaissances une prévention pour la santé. Prévenir des troubles, maladies et handicaps qui peuvent survenir dans le parcours de vie d’un individu de façon parfois brutale et irrémédiable.

Intervenir en aval et en amont
Prévenir oui mais quand la maladie est déclarée, il est possible de soulager l’impact des troubles et des effets secondaires d’un traitement (douleurs, sommeil, prise ou perte de poids, respiration, humeur, moral) et de continuer à avoir des projets.

Autre que la prévention
Je ne fais pas qu’accompagner les troubles, je me suis intéressée sur la façon d’optimiser la performance, basée sur nos ressources physique, intellectuelle et émotionnelle et l’entrainement de nos capacités.

L’accompagnement
J’accompagne les personnes en transition, les aidant à porter un autre regard sur elles-mêmes et sur ce qui freine leur existence, les amenant à mieux cerner et comprendre les schémas dans lesquelles elles semblent parfois s’être laissées enfermer et leur montrant comment, par la prise de conscience et la mobilisation de leurs ressources et capacités, elles peuvent, mettre à distance les facteurs anxiogènes et les croyances limitantes,  parvenir à s’épanouir et à choisir comment vivre leur vie plutôt que la subir.

La Sophrologie
La sophrologie est une méthodologie psycho-corporelle qui considère l’individu dans sa globalité. Cette approche me permet d’adapter l’accompagnement des personnes dans leur environnement, social, professionnel et familial. L’objectif visé est de favoriser l’émergence de leur capacités, les guidant ainsi vers l’autonomie et une meilleure maîtrise de leur quotidien.

Mon approche
J’ai de tout temps été attirée par les sciences cognitives et humaines.

Soucieuse des conditions de travail, c’est au sein de grands groupes que j’ai pu exercer mes compétences en organisation et restructuration des services, management, ergonomie des postes et ressources humaines.

Plus tard, dans le cadre d’interventions éducatives et sociales, j’ai mené et encadré des actions auprès d’un public en difficulté (handicap, réinsertion, dysfonctionnement familial, troubles et pathologies, violence conjugale). Mon mémoire traitait de l’isolement rural, du besoin de synergie des approches pour prévenir  l’isolement moral.

Aujourd’hui, mon approche, c’est la convergence de l’accompagnement social, professionnel et individuel.

Ma vie professionnelle m’a naturellement guidée vers les thérapies alternatives. J’ai croisé le chemin de la sophrologie caycédienne. J’y ai trouvé un axe transversal aux multiples applications qui apporte, de façon ciblée, un levier aux freins et blocages qui entravent l’existence des individus, qu’il s’agisse de problèmes émotionnels, psychiques ou physiques. Cette discipline se situe loin du champ de l’analyse, et prend en considération la réalité immédiate et le potentiel du vécu positif comme source de valeurs pour reconsolider le présent.

Une approche professionnelle transversale
Issue des trois domaines que sont le management en entreprise, l’action sociale et la médecine alternative, mon expérience me permet une expertise affinée des enjeux et des problématiques des personnes qui me consultent et des entreprises qui font appel à mes services.

Une autre approche psycho corporelle, La Voix
Il s’agit de se découvrir autrement, par le biais de sa voix et de son corps.
La voix est le reflet des émotions et une extraordinaire alliée pour la maîtrise de l’émotivité, la prise de parole en public, le souffle, la posture, pour oser s’exprimer, retrouver la confiance en soi, l’ancrage.

En conclusion

  • Qui pourrait être un meilleur allié que soi-même ?
  • S’accepter pour mieux se connaître et pouvoir changer.
  • Oser être, s’accompagner vers la réussite. Il ne s’agit pas d’une réussite de carrière, d’un enrichissement financier, d’une accumulation de biens. Il s’agit de Soi.
  • Tout ce que l’on cherche est déjà en soi.
  • Être plutôt que faire.
  • Comment je veux vivre mon existence , être, me sentir aujourd’hui et demain?